Les Photos :

Soirée débat au Rotary sur l’Hôpital de Cerdagne

Le Rotary Club Font-Romeu Cerdagne Capcir a reçu au cours d’une soirée débat le 12 janvier 2014 Manon Marrel directrice adjointe et M. Peralta directeur général du Groupement Européen de Coopération Territoriale-Hôpital de Cerdagne.

Vieux serpent de mer apparu au mitan des années 90, malgré les protestations de quelques voix « autorisées », l’Hôpital de Cerdagne est désormais prêt à accueillir ses premiers patients.

Les deux conférenciers ont clairement insisté sur le caractère juridique de la structure gérée par le « Groupement Européen de Coopération Territoriale – Hôpital de Cerdagne » (GECT-HC) qui en fait un hôpital sans frontière. Bien que situé au cœur de la Cerdagne en territoire espagnol, c’est un outil de mise en œuvre de la politique sanitaire catalane et française qui s’inscrit dans un projet de santé unique impliquant la création d’une histoire clinique partagée (plateforme transfrontalière), avec une mise en réseau des acteurs et professionnels de santé catalans et français.

On l’a bien compris, l’Hôpital de Cerdagne est également une structure emblématique de la coopération européenne en matière de santé : c’ est le creuset de l’expérimentation de l’organisation sanitaire transfrontalière qui dans un futur pourrait être la matrice d’une organisation sanitaire européenne.

Toutefois et dans l’immédiat, le défi de cet hôpital est d’allier les compétences et les ressources françaises et espagnoles, afin de développer une offre de soin à la pointe de la technique et de la technologie, au service de la population locale tant française que catalane. Les spécialités proposées au sein de cette structure sont complètes et totalement adaptées aux besoins de la population pour un centre sanitaire de proximité.

Le plateau technique est élaboré de consultations, un centre de radiologie (IRM, Scanner, mammographie, panoramique dentaire, échographie, radiologie conventionnelle), une unité d’urgences, un hôpital de jour, un centre de dialyse, de quatre blocs opératoires, une unité d’hospitalisation et une maternité.

Les personnels de l’Hôpital de Cerdagne seront espagnols et français et le droit du travail qui s’appliquera est le droit espagnol.

Pensé au départ comme le plateau technique des établissements de santé du plateau cerdan, l’Hôpital de Cerdagne et les institutions françaises doivent construire leur filière de soins pour que les coopérations du projet de santé unique soient équilibrées.

Ce fut une soirée à laquelle les rotariens et leurs invités furent particulièrement attentifs et intéressés au débat qui suivit. L’Hôpital de Cerdagne existe désormais la seule question qui préoccupe les habitants du territoire est le recours à cet outil.